Choisir sa longboard pour débuter

[ad_1]


By M.Échappées | septembre 11, 2016 | Category Guide

Une question me revient assez fréquemment : quelle longboard faut-il pour débuter. C’est normal d’être perdu dans ce vaste et magnifique univers qu’est la longboard… :’) Laissez-moi vous guider.

Une planche qui correspond à votre discipline

Avant de chercher de la qualité ou un bon prix, il faut chercher ce qui est adapté à vos envies. Il y a plus de pratiques en longboard que ce que l’on s’imagine au début, mais généralement on commence par se balader, ce pourquoi je vais me concentrer ici sur ce qu’il vous faut pour démarrer. Si vous cherchez une planches pour une discipline en particulier, regardez nos articles sur les différentes disciplines. Sinon, commencez par vous poser les bonnes questions.

Plutôt grosse rando ou petite balade ?

Il y a selon moi deux types de balades différentes, bien que l’une n’empêche pas l’autre et qu’il y a un entre-deux. Vous n’allez pas choisir la même planche si vous voulez vous déplacer en ville pour 15 minutes ou si vous voulez partir à la découverte de la cambrousse de la creuse. Dans le premier cas vous aurez besoin de maniabilité alors que dans le second vous allez devoir économiser vos forces.

longboard de cruising

Petite sortie

Lorsque l’on se déplace en ville notamment, on va chercher de la maniabilité afin de pouvoir éviter les poteaux et les grand-mères, de tourner à une intersection sur un trottoir, etc. Il sera donc préférable de choisir une planche montée en “Top Mount”, c’est-à-dire que les trucks seront fixés sous la planche, comme sur les skates de street. Cela sert à rehausser le deck, ou plateau en français, et donc d’avoir les trucks plus tournants.

Concernant la forme, mis de côté d’esthétisme, l’idéal serait une pintail. Elle ressemblant à une goutte d’eau, proche des planches de surf. C’est le cas de la Byron Bay de Globe. Elle n’est pas du tout fait pour prendre de la vitesse mais pour carver, c’est-à-dire prendre des courbes afin de ressentir les sensations du surf. Elles sont très agréables pour se déplacer mais vous devrez oublier les descentes.

Afin d’ajouter du confort, il vous faudra du flex. La rigidité de la longboard n’est pas souvent indiquée sur les sites non spécialisés donc si vous ne pouvez pas essayer le modèle (dans l’entrepôt du site ou dans un skateshop physique), regardez la composition pour vous donner une idée. Par exemple le bambou sera parfait car, en plus de sa résistance naturelle à l’eau, il est un bon compromis entre solidité et flexibilité. En revanche évitez l’érable qui sera lui très rigide.

Pour la taille, ne vous compliquez pas la vie mais gardez en tête que plus la longboard est grande, moins vous aurez de maniabilité mais plus vous aurez de stabilité. Si vous voulez davantage de maniabilité, vous pouvez également vous orienter vers un cruiser. Si la différence vous intéresse, vous pouvez jeter un oeil sur ces quelques lignes.

Si vous voulez vous l’acheter pièce par pièce, prenez des trucks à géométrie inversée, comme les Paris V2, ou si votre budget ne vous le permet pas, des Slant qui sont ceux de la marque Globe. L’important est qu’ils soient en 150 ou 180mm (plus ils sont petits, plus vous aurez de maniabilité) et avec un angle de 50°. Pour les roues, il vous faut du mou, en dessous de 82A, et du gros, au dessus de 70mm, pour le confort. Je passe les détails sur les roues, mais si vous voulez, vous pouvez lire ceci.

Grosse balade

Amateurs de rando et fans du sentier des douaniers ?  Ok, alors vous allez choisir un tout autre style de longboard. Il ne faudra pas trop vous fatiguer en poussant afin que cela ne devienne pas désagréable. Pour cela, une solution : rabaisser le centre de gravité du deck. Ainsi vous n’aurez pas à autant plier la jambe qui ne poussera pas. Le second avantage c’est que vous serez plus stable, ce qui vous permettra de prendre un peu de vitesse et de faire des descentes quand vous serez à l’aise (mais toujours avec un casque !) En plus d’être appropriées aux balade, avoir une planche basse est mieux, selon moi, pour faire des trajets quotidiens comme aller en cours ou au boulot car vous serez moins fatigués en arrivant.

Pour avoir un centre de gravité bas, il existe deux moyens. Le premier consiste à rabaisser tout le deck en fixant les trucks au dessus de la board : ce sont les “drop-through”. C’est le cas par exemple de la Arbor Axis. Pour le second, il s’agit de rabaisser uniquement le centre du plateau avec toujours une fixation top mount : ce sont les “pendulaires”. Dans ce style il y a par exemple la Landyachtz Switchblade. Il est également possible d’avoir les deux combinés comme pour la Rayne Nemesis Deelite.

Plus la planche est basse, moins vous aurez à faire d’effort, mais cela implique que vous ne pourrez plus carver si facilement. Comme elle sera proche du sol, elle n’aura pas de flex, ou très peu, car sinon elle frotterait sur le sol, et la seule chose qui a le droit de frotter le sol sera votre tête quand vous commencerez. En bref, pas besoin de se compliquer la vie avec le type de bois.

Si vous voulez faire de la descente, il est également important de choisir une longboard avec un vrai grip et non un transparant, contrairement à de nombreuses pintails. L’inconvénient est qu’il ne résistera pas à l’eau mais vous aurez le pied bien plus accroché à la planche.

.

.

En bref

Pour résumer, il n’y en a pas une mieux que l’autre, le choix dépend uniquement de ce que vous voulez faire.

Pintail :

Avantages Inconvénients
  • Beaucoup de maniabilité
  • Se rapproche des sensations du surf
  • Plus facile à démonter
  • Plus de confort avec le flex
  • Stabilité réduite
  • Plus fatigant pour pousser
  • Ne sert qu’à se balader

Drop/pendulaire :

Avantages Inconvénients
  • Très stable
  • Permet de rouler longtemps sans trop se fatiguer
  • Permet les descentes et le freeride
  • Moins maniable
  • Moins pratique à démonter (drop)
  • Pas trop de choix pour la forme
  • Pas pratique pour descendre les bordures (pendulaire)
  • Fragilisé par les trous des trucks (drop)

Question budget

Quand on désire se mettre à la longboard, on peut être rapidement découragé par les prix lorsque nous ne savons pas encore si le ride sera une révélation ou la folie d’un été. L’avantage est que pour se balader uniquement, les exigences de qualité ne sont pas les mêmes que pour le dancing ou le freeride. Évitez néanmoins de chercher en dessous de 100€ (promos exclues) car commencer avec une mauvaise planche pourrait vous retirer tout le plaisir. Orientez vous vers des marques comme Globe qui sont spécialisées dans les longboards débutant. Si leurs modèles restent trop chers pour votre budget, il reste la marque Oxelo de Décathlon mais la qualité reste nettement inférieure. Également, si vous voulez commencer en vous déplaçant en ville, vous pouvez chercher un cruiser qui sera moins cher. Et si vous voulez savoir ce qui justifie une telle différence de prix entre les boards, je l’explique ici :

Ce que je vous recommande est de parcourir les sites internet pour chercher des bonnes promotions afin d’avoir une longboard de très bonne qualité à des prix tout à fait respectables. L’inconvénient est qu’il ne faudra pas être pressé car dénicher une bonne affaire peut prendre quelques semaines. C’est pour cela que j’ai créé la catégorie Bons Plans sur le blog, pour vous aider à trouver plus facilement du matos à prix abordable 🙂

Si vous avez un doute sur un produit que vous avez trouvé, laissez-le en commentaire ou contactez-moi sur le Facebook d’Échappées Urbaines. 😉 Pour me soutenir (même pas obligé de dépenser un denier !) vous pouvez le faire sur uTip, merci beaucoup ! <3

Et si vous voulez des guides de matos en vidéo, checkez la chaîne YouTube !

[ad_2]

Laisser un commentaire

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00