89 ans: l'âge n'est pas un obstacle pour le gracieux Nanaimo senior

[ad_1]

Sa force a été acquise pendant la Seconde Guerre mondiale lorsque Gutsche était dans son Allemagne natale. Dans sa jeunesse, Gutsche et ses camarades d'école étaient continuellement poussés à leurs limites physiques, tandis que les rations alimentaires étaient faibles dans les profondeurs de la grande dépression et de l'effort de guerre.

Gunter Gutsche à sa place heureuse sur son longboard (Ian Holmes / NanaimoNewsNOW)

Gutsche ne prend pas un bon repas pour acquis de nos jours. Après le dîner, si le temps le permet, il attrape son gilet de sécurité et son longboard.

«Cela efface ce sentiment que j'avais dans ma jeunesse. Cela me montre que je suis toujours en vie, je suis en harmonie avec les forces de l'univers. Ensuite, je peux m'installer dans mon activité en soirée – regarder le coucher du soleil. »

Gutsche est arrivé au Canada en 1954 en tant que réfugié, où son amour pour un style de vie actif et quelque peu audacieux a continué avec le plan de voile, le surf et maintenant le longboard.

Gutsche et son longboard sont un match constant depuis qu'il a déménagé dans sa maison au nord de Nanaimo en 2006.

«Toute routine est bonne. Parce que la routine signifie la poursuite de l'avenir. Il me reste du temps, mais sinon c'est bien aussi parce que ma vie est faite. "

ian@nanaimonewsnow.com

Sur Twitter: @reporterholmes

[ad_2]

Laisser un commentaire

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00