L'imprimante 3D d'un étudiant de Burnaby apporte du confort aux agents de santé qui luttent contre le COVID-19

[ad_1]

Les oreilles du personnel de l'Hôpital de Burnaby en première ligne de la pandémie de COVID-19 sont un peu plus confortables grâce à un élève de 16 ans de Burnaby North Secondary.

Aaron Lu utilise son imprimante 3D à l'horloge depuis lundi pour produire de petites pièces en plastique qui aident les masques médicaux à mieux s'adapter.

Le gadget mesure environ 16 centimètres de long, avec quatre dents à chaque extrémité pour accrocher les sangles du masque.

Lors de longs quarts de travail, des sangles trop serrées s'enfoncent dans le dos des oreilles des agents de santé, a déclaré Lu.

«Toutes les infirmières font actuellement des heures supplémentaires et les masques sont très douloureux car ils ne peuvent pas les porter», a-t-il déclaré.

L'idée d'imprimer les «oreillettes» était sur le radar de Lu depuis bien avant que l'épidémie de COVID-19 ne soit déclarée pandémie.

Habituellement, l'aspirant ingénieur en mécanique utilise son imprimante 3D pour fabriquer des pièces pour ses drones de course ou ses longboards électriques, mais au début du mois de mars, il avait entendu parler d'une infirmière autorisée dans l'État de Washington qui avait fait appel à des amateurs d'imprimantes 3D pour produire des écouteurs.

Lorsqu'il en a récemment imprimé un et l'a publié sur les réseaux sociaux, il a obtenu une «réponse massive», a-t-il déclaré.

Depuis qu'il a réglé son imprimante lundi, il imprime quatre écouteurs toutes les deux heures.

Une amie de sa famille, infirmière à l'hôpital de Burnaby, a fourni à certains de ses collègues le gadget.

"Cela me fait du bien parce que j'utilise la technologie dont j'ai besoin pour aider les autres en cas de besoin", a déclaré Lu. "Ce sont ces gens qui risquent leur vie en première ligne pour sauver la vie de quelqu'un d'autre, et c'est tout simplement incroyablement courageux pour moi."

Mais Lu a déclaré qu'il ne pouvait imprimer qu'un nombre limité de pièces par lui-même, il encourage donc d'autres passionnés d'imprimantes 3D à prendre la cause.

"Cela ne coûte pas cher pour la joie que cela apporte à ces travailleurs de première ligne", a-t-il déclaré.

Pour plus d'informations sur l'utilisation de votre imprimante 3D pour vous aider, visitez tinyurl.com/3DprinterCOVID.

En savoir plus sur le Burnaby MAINTENANT

[ad_2]

Laisser un commentaire

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00