Apprendre Longboard Skate et Acheter Longboard Paris

Meilleur Apprendre Longboard Skate

[amazon bestseller=”Apprendre Longboard Skate”]

Parce que c’est un élément dans l’hypothèse ou important pour choisir le bon longboard, nous pouvons posséder pesé commencer chez là. Les longboarders typiques souhaitent trois choses : elles souhaitent se déplacer, ils souhaitent instituer du patinage en descente ou ils souhaitent fonder du freestyle. Pour chacun de ces objectifs, un longboard légèrement différent est nécessaire.

Pour se déplacer, c’est-à-dire pour accomplir de la croisière, il suffit d’utiliser ce qu’on appelle un “cruiser”. Ceux-ci ont un nez pointu mais aussi une queue arrondie. Vous pouvez autant trouver des cruisers appelés pintails, qui ont une pointe plus pointue sur le nez. Pour la descente, qui sera super rapide, vous aurez besoin de ce qu’on nomme un speedboard ou bien un l.s.d. deck. Les topmounts aussi fonctionner. Ils ont une tête mais aussi une queue étroites avec des extrémité émoussées, et être symétriques ou non. Pour le freestyle, dans lequel vous voulez à la fois patiner en descente et montrer d’autres aptitudes, une planche de drop-down, également appelée planche de dropthrough, devrait être le 1er choix. Ces planches ont une tête mais également une queue étroites et symétriques. Il faut aussi tenir compte de vos roues. En général, dans l’hypothèse ou la escalade de votre longboard est des arêtes carrées, il sera préférable d’opter pour des surfaces plates et des collines douces. Si la escalade est arrondie, c’est mieux pour la sculpture. Et dans l’hypothèse ou la escalade est biseautée, c’est mieux pour les zones où il beaucoup de torsions et de virages. Les enchaînement de longboard ne sont pas les mêmes que celles de skateboard, alors ne pensez pas que vous allez pouvoir remplacer vos enchaînement de shortboard supplémentaires.

Acheter Longboard Paris Prix et avis

La première chose à composer quand on fait du longboard, c’est de se bouger. Pour ce faire, vous devez apprendre à pousser. Il assez de prendre l’équilibre sur le pied avant, de poser le pied arrière sur le sol et de pousser. Vous pouvez le provoquer plusieurs fois, ou donner une grosse poussée pour vous mettre en route. Certains cyclistes poussent avec pied selon une technique appelée “pousser Mongo”, mais il est bon d’apprendre à pousser avec le pied arrière en premier. Une fois que vous avez commencé à vous sentir à l’aise pour démarrer le mouvement, essayez de rouler sur une légère colline. Laissez la gravité travailler avec vous, c’est-à-dire ne poussez pas autant. Une ou deux bonnes poussées devraient fabriquer avant de se permettre de descendre la colline. Au proportion et à mesure que vous vous sentirez plus à l’aise, vous allez pouvoir augmenter votre vitesse.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00